Publié par Diane et Benjamin

Guillaume Néry et Julie Gautier, apnéistes

Guillaume Néry et Julie Gautier, apnéistes

Sous ma nuque, je sentais le ventre de Marie battre doucement.

L’étranger, Albert Camus - Chapitre 2

      Il arrive sur la plage, il est si beau, peut-être va-t-il me rejoindre, j'espère qu'il me voit. Il m'a sûrement vue car il se dirige vers moi, je fais comme si de rien n'était, il ne faut pas qu'il croit qu'il m’intéresse, ça me gênerait. Il plonge dans l'eau pour me rejoindre, je suis contente mais je ne sais pas si c’est vraiment pour me voir, moi. Oh si c’est pour moi ! Il veut m'aider à monter sur la bouée, je peux le faire toute seule mais je ne vais pas refuser son aide, il est charmant, mais il ne faut pas qu’il se fasse trop vite des idées, je reste mystérieuse.  Peut-être que je ne le laisse pas indifférent. Ses mains effleurent mes seins, ça me fait en quelque sorte du bien, mais me gêne un peu car ça doit faire quelques années qu'on ne s'est pas vu. Est-ce que je fais bien ? Je ne sais pas vraiment comment réagir face à lui, soit je continue dans « son jeu », soit.... Peut-être qu'il ressent un sentiment qui pourrait s'apparenter à de l'amour. Je sens son corps contre le mien, je fais mine de ne pas m’en apercevoir. Je me sens bien avec lui, il pose sa tête sur mon ventre, je trouve ça très agréable ! Oh là là, ça va vite tout ça, j’ai la tête qui tourne. Quand je sens la bouée bouger, je rouvre les yeux, il est en train de me prendre par la taille c’est peut-être un peu trop rapide, je ne sais pas quoi faire, je vais lui faire un sourire. Il nous fait plonger. A la surface, il me regarde, me prend les mains, j’aime le contact de nos peaux, il me demande si je veux le revoir ce soir au cinéma, je dis oui mais… comme d’habitude avec lui, j’ai peur que tout ça soit précipité.

      Je fais mine d'avoir oublier ce qui s'est passé pendant la journée, ça a l'air de lui déplaire. La séance commence, je vais tenter un rapprochement en collant ma jambe à la sienne. Je sens que ça lui plaît. Oh ! il me caresse la poitrine ! Que faire ? Soit je continue dans son sens, soit je me braque, mais ce qui est en train de se passer me plaît, enfin je crois. Autant continuer, pour voir la suite. Il m'embrasse, mais je crois que c'est la première fois qu'il le fait, ou qu'il ne l’a pas beaucoup fait, car c'est maladroit, on dirait un enfant, mais c'est pas grave. Mince je dois aller voir ma tante. J'avais oublié. Je le lui dis et je pars. Je le reverrai plus tard car il me plaît beaucoup, et que j'ai envie de continuer à le connaître. 

 

 

Tag(s) : #l'étranger S6
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :