Publié par Audrey F.

Citadins & ruraux

      Deux communautés, deux modes de vie bien différents. Les citadins vivent dans un milieu urbain, ont une vie remplie, chargée, avec beaucoup de choses à faire. Ils habitent dans des lieux animés, bruyants et gigantesques, des endroits modernisés par la présence des transports en commun et autres technologies existantes un peu partout. Les ruraux demeurent dans les campagnes où la pollution se fait rare, endroits plus isolés, coupés du monde où le coût des divers services s'avère être moins cher, où la population préfère mener une vie moins stressante, et où la faune et la flore prennent plus le dessus.

     Ces deux groupes, que tout semble opposer, ont des avis très différents vis-à-vis l'un de l'autre. Les gens occupant les campagnes pensent que les personnes habitant dans un milieu urbain sont des personnes pressées, stressées, qui n'ont pas le temps, et qui ne respectent pas l'environnement à cause de la forte présence de la pollution causée par les transports. Or, les citadins pensent que les campagnards sont trop calmes, qu'ils habitent dans des milieux vides sans rien autour, qu'ils sont trop isolés, dans un emplacement où les services primaires manquent comme les écoles, les hôpitaux, que ce n'est pas assez développé et que ce milieu manque de modernité, mais qu’il est paisible.

     Tous ces différents avis montrent que ces deux communautés n'ont pas toujours été en accord, car dans une situation, où dans de nombreux villages, des citadins ont décidé de s'installer pour se ressourcer, en imaginant que la campagne était un havre de paix silencieux, il s'est avéré que la nature n'était pas aussi silencieuse qu'ils le pensaient. Les animaux des fermiers, les coqs chantant dès le lever du jour, les vaches produisant des odeurs nauséabondes, les chiens aboyant dans les jardins des habitants ainsi que les cloches des églises sonnant à longueur de journée, et autres nuisances sonores les font parfois déchanter. La communauté urbaine a donc été prise au dépourvu. Les citadins, déçus de leur point de vue qu'ils pensaient réel, s'en sont pris aux villageois en faisant des procès sur leurs animaux, suite aux bruits incessants. Cela a provoqué de nombreux conflits entre les deux communautés. Les gens des campagnes, habitués à ces sons, ne les considèrent pas comme un problème, ce qui a mené à l’incompréhension, et des procès ont été faits par les gens des villes.

     Malgré ces différents points de vue, il est possible de trouver un terrain d'entente, si les citadins et les villageois laissent leurs préjugés de côté, s'ils communiquent entre eux, et s'ils deviennent plus tolérants les uns envers les autres.

Tag(s) : #regard sur l'autre MG4
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :