Publié par Loeiz

CubaCubaCuba

Cuba

Sont-ils les gardiens redoutables des pommes d'or des Hespérides, dont le jardin est accessible ? Les descendants des marins de Jason ? Ou les esclaves des Titans ?

La controverse de Valladolid, Jean-Claude Carrière (1992)

      La nuit où Christophe Colomb et son équipage accostèrent sur l'île de Cuba, ils ne se doutaient pas que le lendemain, ils allaient faire une rencontre inattendue, alors qu’ils croyaient déjà en connaître l'issue, loin d'imaginer que leur certitude allait être remise en cause.  

     Au moment où ils firent leurs premiers pas sur l'île, Christophe Colomb découvrit des hommes habillés très légèrement, torse nu, mais n'eut aucun doute et crut qu'il s'agissait du peuple japonais, dont il comptait rencontrer le roi. Après avoir envoyé ses hommes chercher le roi, sans succès, il prit conscience de son erreur et réalisa qu'il s'agissait d'un autre peuple.

     Ces hommes n'étaient ni blancs, ni noirs, ne s'habillaient presque pas, avaient l'air pauvre mais possédaient des bijoux en or, ce qui faussa l'avis de Christophe Colomb sur leurs richesses. Une incompréhension, une interrogation pour Christophe Colomb, qui se demanda s'ils étaient vraiment humains, ou s'il venait de tomber sur un peuple mythique des anciens récits. Mais ce peuple accueillait l'équipage comme des dieux. Alors qu'était cette population, qu'étaient donc ces hommes ?

     Les Indiens de leur côté découvrir une population avec une peau blanche, ce qui n'était jamais arrivé. Ils accueillirent ainsi logiquement – pour eux – l'équipage comme étant des dieux et s’agenouillèrent devant eux. Mais qui pouvaient être ces hommes arrivant ainsi de la mer sur de gros bateaux ornés de décorations, possédant une technologie incroyable, s’ils n’étaient pas des dieux ? Ces hommes blancs qui offraient bijoux et objets nouveaux ne pouvaient qu'être accueillis de la meilleure manière.

Tag(s) : #regard sur l'autre MG1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :