Publié par Elouan

© dreamearth 85 - Février 2016 - La Roche sur Yon (85)

© dreamearth 85 - Février 2016 - La Roche sur Yon (85)

          Nous sommes jeudi 19 mars 2020, quatrième jour de confinement. Cela fait désormais une semaine que notre Président Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles maternelles, primaires, collèges, lycées et fac. Quatrième jour d’une période dont personne ne connait la fin. En Italie, cette période vient justement, aujourd’hui même, d’être prolongée, et ce, sans date de fin.

         Aujourd’hui, 7h00, je me lève en cette quatrième journée qui sonne comme un dimanche sans fin, – se doucher, petit déjeuner, travailler, regarder BFMTV, déjeuner, nettoyer, faire du PC, diner, & à 22h, pioncer – telles sont les activités de ma journée, et c’est selon Emmanuel Macron la seule façon de stopper l’épidémie du coronavirus, en restant à la maison ! Samedi soir, Edouard Philippe, notre 1er ministre a fait des annonces complétant celles d’E. Macron : désormais, n’ont le droit d’ouvrir, uniquement, que les enseignes alimentaires, les pharmacies, les banques, les tabacs, et les stations essence. Lundi soir, nouvelle allocution de notre président. Désormais, pour sortir, il faut être muni d’une attestation de sortie, mesure censée limiter davantage encore nos sorties. Beaucoup de mesures donc, pour un virus, meurtrier, dont on ne connait pas grand-chose en réalité. Les scientifiques ne se mettent pas d’accord sur l’origine, car difficilement identifiable, mais pour les complotistes, c’est tout trouvé ! Et c’est ainsi que l’on peut lire sur nombre de sites complotistes « Et si le coronavirus était une invention des gilets jaunes pour avoir du carburant pas cher ? »

         Impossible de passer à côté, depuis quelques jours il n’y a pas que la bourse qui a dévissé, il y a également le cours du baril de pétrole, qui est au plus bas, descendu jusqu’à 21.63$ soit à peine 20€ les 159L. L’or noir est victime d’une baisse record due à un échec des négociations entre les pays membres de l’OPEP. Suite au coronavirus, et à la baisse mondiale de la demande de pétrole, le prix du baril d’hydrocarbure a chuté : les pays membres de l’OPEP se sont donc réunis pour décider des mesures, - une baisse de la production - afin de faire remonter le prix, mais tout ne s’est pas passé comme l’avait prévu l’Arabie-Saoudite. La Russie a jugé soutenable le prix de 40$ le baril, et n’a pas accepté de revoir à la baisse sa production. L’Arabie-Saoudite a donc décidé, pour faire plier la Russie, d’entamer une guerre des prix, et pour ce faire, il lui a suffi d’inonder le marché ! Mesure folle ? Susceptible de provoquer un crack pétrolier mondial ? Certes, mais le Prince régnant saoudien veut asseoir sa domination, même à ce prix, aux dépens du monde entier !

         Un virus pour faire baisser le prix carburant ? C’est en tout cas ce qu’avancent certains « faux-sachants », comme les a appelés Macron lors de sa dernière allocution. Si le carburant est si cher dans notre pays, c’est parce qu’il est plombé par un ensemble de taxes qui pèsent pour plus de 60% dans le prix du plein à la pompe, notamment la taxe TICPE, taxe qui permettrait de lutter contre le réchauffement climatique.

         Thèse : Le coronavirus, une invention des gilets jaunes pour faire baisser le prix du pétrole ? Le patient 0 du Coronavirus touché en décembre 2019, comme de par hasard, un an tout juste après l’abandon de la taxe carbone ! Tout le monde se souvient de l’appel national du 17 Novembre 2018, lancé à l’origine contre le prix du pétrole toujours trop haut : la naissance du mouvement des gilets jaunes. Le peuple français dans la rue a obtenu une poignée d’engagements de la part du gouvernement, notamment l’arrêt de la hausse des taxes sur les carburants, ou encore la « prime Macron », 1000€ que l’entreprise peut choisir d’offrir à ses salariés, le tout exonéré de charges. Mais depuis, les prix sont restés hauts, car notre gouvernement n’a pas appliqué la moindre baisse de taxe sur les produits énergétiques, et c’est bien ce qui chagrine un groupe de Français, qui serait à l’origine du coronavirus ! Des scientifiques voulant préserver leur régime de retraite autonome, auraient accepté d’inventer un virus, et de l’implanter dans un animal peu connu, le pangolin ! Ce pangolin-virussé, déposé en Chine, - pays que les gilets jaunes détestent, considérant qu’il fait de l’ombre au « Made in France » - a touché une première victime, puis une autre, et de fil en aiguille, c’est plus de 80.000 personnes qui ont été touchées en Chine, avec des effets terribles sur l’industrie. Ce qui aurait donc fait dégringoler la demande de pétrole, et fait augmenter de façon exponentielle l’offre, avec les effets sur le prix dont nous parlions tout à l’heure.

          À suivre…

 

Cours du baril au 19/03/2020

Cours du baril au 19/03/2020

Tag(s) : #réel et fictif
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :