Publié par Donia Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire, Que diras-tu, mon cœur, cœur autrefois flétri, À la très-belle, à la très-bonne, à la très-chère, Dont le regard divin t’a soudain refleuri ? — Nous mettrons notre orgueil à chanter ses louanges...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G2

Publié par Ozvane […] Ou dans une maison déserte quelque armoire, Sentant l’odeur d’un siècle, arachnéenne et noire, On trouve un vieux flacon jauni qui se souvient, D’où jaillit toute vive une âme qui revient. Mille pensers dormaient, — chrysalides funèbres,...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G2

Publié par Louis Le soleil s’est couvert d’un crêpe. Comme lui, Ô Lune de ma vie ! emmitoufle-toi d’ombre ; Dors ou fume à ton gré ; sois muette, sois sombre, Et plonge tout entière au gouffre de l’Ennui ; Je t’aime ainsi ! Pourtant, si tu veux aujourd’hui,...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G2

Publié par Samuel Sous les ifs noirs qui les abritent, Les hiboux se tiennent rangés, Ainsi que des dieux étrangers, Dardant leur œil rouge. Ils méditent. Sans remuer ils se tiendront Jusqu’à l’heure mélancolique Où, poussant le soleil oblique, Les ténèbres...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G4

Publié par Argan Grands bois, vous m’effrayez comme des cathédrales ; Vous hurlez comme l’orgue ; et dans nos cœurs maudits, Chambres d’éternel deuil où vibrent de vieux râles, Répondent les échos de vos De profundis. Je te hais, Océan ! tes bonds et...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G4

Publié par Nolhan V. Mon enfant, ma sœur, Songe à la douceur D’aller là-bas vivre ensemble ; — Aimer à loisir, Aimer et mourir Au pays qui te ressemble ! Les soleils mouillés De ces ciels brouillés Pour mon esprit ont les charmes Si mystérieux De tes...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G4

Publié par Violette […] Pauvre ange, elle chantait, votre note criarde : « Que rien ici-bas n’est certain, Et que toujours, avec quelque soin qu’il se farde, Se trahit l’égoïsme humain ; Que c’est un dur métier que d’être belle femme, Et que c’est le...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G2

Publié par Marie Combien faut-il de fois secouer mes grelots Et baiser ton front bas, morne caricature ? Pour piquer dans le but, de mystique nature, Combien, ô mon carquois, perdre de javelots ? Nous userons notre âme en de subtils complots, Et nous...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G4

Publié par Alexandre M. […] Que les soleils sont beaux dans les chaudes soirées ! Que l’espace est profond ! que le cœur est puissant ! En me penchant vers toi, reine des adorées, Je croyais respirer le parfum de ton sang. Que les soleils sont beaux dans...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G2

Publié par Nathan E. Si par une nuit lourde et sombre Un bon chrétien, par charité, Derrière quelque vieux décombre Enterre votre corps vanté, À l’heure où les chastes étoiles Ferment leurs yeux appesantis, L’araignée y fera ses toiles, Et la vipère ses...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G4

Publié par Youenn Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l’horizon embrassant tout le cercle Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ; Quand la terre est changée en un...

Lire la suite
Tag(s) : #fleurs du mal, #1G4
1 2 3 > >>